Un Soupçon de Rose | Inspiration minimaliste et style de vie

31.3.15

Le pouvoir de l'eyeliner


L’œil de biche… pour moi, il n’y a rien de plus féminin qu’un beau trait d’eyeliner, noir, délicat et parfaitement rétro. À mes débuts dans le merveilleux monde du maquillage, j’admets avoir fait de beaux carnages avec mon liner. Mais bon, il faut bien commencer quelque part, et avec le liner il n’y a qu’un seul mot d’ordre : pratiquer, pratiquer, pratiquer!

Pourtant c’est assez facile de se faire un œil de biche, une fois qu’on arrive à trouver la bonne position pour limiter les tremblements.

1. Appliquer la base.


Pour la vie de tous les jours, j’applique seulement une couleur sur les yeux. Dans ce cas-ci, il s’agit de « Power Player » de la palette Tartelette de Tarte. Je l’applique sur toute la paupière mobile et dans le creux de la paupière également.

2. Déterminer l’angle.


L’angle du trait va varier selon plusieurs facteurs : la forme de l’œil, la longueur du sourcil, comment la paupière bouge, ou encore l’effet qu’on veut créer.

Personnellement, j’essaye d’imaginer un trait qui serait dans la continuité de mes cils inférieurs et qui viendrait rejoindre l’extrémité de mon sourcil.

J’aime utiliser un pinceau et une poudre noire pour définir mon angle, comme ça, si je change d’idée, c’est plus facile à effacer.

3. Combler le « triangle ».


Une fois l’angle déterminé, avec mon feutre (ici j'utilise le Féline HD de Lise Watier), j’imagine une autre ligne qui irait de la pointe de mon trait au sommet de la base des cils supérieurs (si ça fait du sens… difficile de trouver ses mots parfois), créant ainsi un triangle. Il suffit ensuite de combler le triangle avec le liner.

4. Compléter le trait.


Le gros du travail est maintenant fait! Il ne reste plus qu’à tracer une ligne de plus en plus fine au fur et à mesure qu’on se rapproche du coin interne de l’œil.

5. La touche de finition.


Généralement, ma ligne n’est pas très bien dessinée au premier coup. Alors une fois que le premier jet est tracé, je repasse sur le tout pour que la ligne soit parfaite (ou presque).

Vous voilà maintenant avec un bel œil de biche, prête à conquérir le monde!

XO Marjorie