Un Soupçon de Rose | Inspiration minimaliste et style de vie

26.2.16

Vers le minimalisme électronique

Vers le minimalisme électronique | Un Soupçon de Rose Vers le minimalisme électronique | Un Soupçon de Rose

La vie n'est plus seulement sur Terre à présent. Aujourd'hui, notre présence en ligne est également très importante. On doit gérer différents profils sur les réseaux sociaux, différentes adresses courriel, etc. Je l'avoue, moi-même j'ai tendance à passer beaucoup de temps sur mon ordinateur et mon cellulaire.

Le minimalisme numérique, c'est de trouver un équilibre sain entre le temps passé en ligne et sur des appareils électroniques, et le reste de notre vie.

Il y a une multitude de décisions que l'on peut prendre chaque jour pour atteindre cet équilibre, et aujourd'hui j'avais envie d'en partager quelques-uns avec vous.



1. LA RÉALISATION

Oui, les médias sociaux peuvent être un très bon moyen pour garder contact avec des anciennes connaissances, pour créer une communauté, pour promouvoir votre entreprise, mais il ne faut pas oublier que rien ne vaut de vraies connections, de vraies interactions avec des personnes en face de vous, sans être dérangé par des notifications sur votre cellulaire....

Est-ce que votre présence en ligne vous empêche de passer du temps de qualité avec vos proches, vous empêche d'être productif, vous empêche d'être dans le moment? Si oui, il est temps de faire du changement! Il est temps de laisser votre "feed" de côté et de vivre votre vraie vie!

2. SE FIXER DES LIMITES

Se fixer des limites est une très bonne manière de limiter son temps en ligne et pour reprendre sa vie en main. Chaque situation est particulière, par exemple, je suis une personne du matin. J'aime me lever aux aurores pour avoir le temps de prendre mon temps, j'aime faire ma méditation, puis un peu de yoga, puis un peu de sport, puis une belle balade avec mon chien, avant de commencer ma journée. Mais voilà, j'ai aussi remarqué que je perdais beaucoup de temps à passer en revue Facebook, Instagram et mes courriels... Et ce temps, je pourrai le consacrer à une plus longue balade avec Darwin, ou à quelques abdos supplémentaires. Idem le soir, je perdais beaucoup de temps dans mon lit à regarder mon "feed" d'Instagram, temps que j'aurai pu passer à regarder une émission dans les bras de mon chéri...

Bref, tout ça pour dire que c'est à vous de décider quand poser vos limites. Vous pouvez par exemple :
- Ne plus regarder votre cellulaire avant 9h le matin et après 8h le soir.
- Supprimer les applications des médias sociaux de votre cellulaire pour ne plus être tenté de les visiter le soir dans le lit.
- Décider de n'aller sur les réseaux sociaux que 2 fois le matin et 2 fois le soir.
- Sélectionner une journée de la semaine qui sera sans internet et sans cellulaire.
- Mettre votre cellulaire en mode avion la nuit pour ne pas être réveillé par des messages ou des notifications.
- Et bien d'autres.

3. SE DÉSABONNER

Il y a quelques semaines, j'ai décidé de me désabonner de toutes les infolettres auxquelles j'étais abonnée. J'ai réalisé que 80% des courriels que je recevais étaient soit des publicités, soit des communiqués de presse que je ne lisais pas... En moyenne je devais recevoir 20 courriels qui passaient directement dans la poubelle, si j'étais assidue à faire le tri, ou qui s'accumulaient dans ma boîte de réception si je ne l'étais pas. J'ai donc décidé de faire le tri, avais-je vraiment besoin de voir des publicités de la compagnie X trois fois par jour, un résumé de mes statistiques Twitter 2 fois par semaine et des communiqués de presse plusieurs fois par jour? Ma réponse est simple : non. Si j'ai envie d'acheter quelque chose ou de voir mes statistiques je peux me rendre directement, et par moi-même, sur le site internet.

4. ÉTEINDRE LES NOTIFICATIONS

Avez-vous déjà remarqué qu'il est presque rendu impossible de discuter tranquillement avec un ami sans être interrompu par une notification? Chaque fois que quelqu'un "aime" un statut, chaque fois que quelqu'un commente, chaque fois que quelqu'un "aime" une photo sur Instagram, chaque fois qu'on reçoit un courriel, une notification apparaît sur notre cellulaire, parfois accompagnée d'un signal lumineux très distrayant, parfois accompagnée d'un signal sonore encore plus distrayant... Les notifications sont les reines de la distraction! On se retrouve dérangé chaque minute, et ces notifications nous poussent à retourner jeter un coup d'oeil à notre feed...

Sérieusement, on n'a pas vraiment besoin de savoir à chaque fois que quelqu'un aime notre photo ou retweet notre tweet. Les notifications nous transforment en esclaves de nos cellulaires et de nos médias sociaux, éteindre ses notifications sur son cellulaire c'est reprendre le contrôle de sa vie en ligne car c'est maintenant nous qui décidons quand on va sur Facebook, et pas Facebook via ses notifications.

5. FAIRE DES CHOIX

Quand j'ai commencé à écrire mon blog, j'avais déjà un compte Facebook, un compte Twitter et un compte Instagram. Pour garder un peu d'intimité, j'ai décidé de créer des nouveaux comptes pour mon blog. Le truc c'est que j'ai aussi un blog en anglais "A Hint of Rose", alors j'ai aussi créé des comptes pour ce blog-là... Résultats des courses, je me suis retrouvée avec 3 comptes Facebook, 3 Twitter, 3 Instagram, 3 Pinterest, 1 Snapchat, et évidemment 2 blogs et 2 chaînes YouTube. Ça fait tout un paquet de comptes à gérer!

Une année est passée depuis, et j'ai pu remarquer que certains comptes étaient plus utilisés que d'autres. J'aime le visuel, alors Instagram est mon média social préféré, j'ai aussi des phases où je vais plus souvent sur Pinterest. J'aime Facebook car je trouve que c'est un bon moyen de communiquer avec mes amis restés en France. Facebook est aussi un bon moyen de créer des connexions avec d'autres blogueuses et de partager mes articles et vidéos sur des groupes de partages. Par contre, je n'ai jamais été une grande fan de Twitter, je trouve que c'est un média social très impersonnel, et notre feed est surchargé d'informations que l'on ne lit pas vraiment. Oui, Twitter peut être pratique, notamment grâce aux "Twitter chats", mais je trouve que dans mon cas, le jeu n'en vaut pas la chandelle, alors j'ai supprimé mes comptes.

Choisir de favoriser un média social au détriment d'un autre, ce n'est pas forcément signe qu'on perd ou qu'on manque des opportunités. Cela signifie que l'on a plus de temps à consacrer à ceux qu'on aime et qu'on a choisi. Le contenu que l'on va partager sur les médias sociaux que l'on a choisi va donc être plus réfléchi, et de meilleure qualité. Et puis, il n'y a pas de règles, qui a dit que pour avoir un blog à succès il fallait absolument un compte Twitter?!

6. FAIRE LE TRI 

Faire le tri peut paraître facile à première vue, mais parfois on s'accroche à des anciens courriels, des photos, des applications qu'on pourrait utiliser plus tard, etc. Faire le tri au niveau électronique peut être aussi difficile que faire le tri dans nos objets matériels. Le processus est le même, on garde ce qui est nécessaire et vraiment utile, ainsi que ce qui nous tient vraiment à coeur, puis on se débarrasse du reste.

Voici quelques endroits où vous pourriez faire du tri :
- courriels
- vieux documents
- applications / logiciels
- icônes de bureaux
- photos
- films / musique
- amis et relations sur les médias sociaux
- groupes suivis sur Facebook
- cookies
- favoris

Vous verrez, vous vous sentirez bien plus légers, et trouver un document sera beaucoup plus simple et rapide (donc moins de stress et de temps perdu).


En créant des règles strictes mais efficaces, vous serez capable d'apprécier les avantages du monde en ligne, tout en menant une vie passionnante, entourés par les personnes que vous aimez. Se créer des barrières ne signifie pas supprimer notre vie en ligne, mais signifie moins de distractions et plus d'intentions. 

La société actuelle nous conditionne à toujours vouloir plus, à faire plus, à gagner plus, à créer plus; aller à l'encontre de ce mouvement pour vivre une vie minimaliste n'est pas facile. Ne vous inquiétez pas, se concentrer sur ce qui est le plus important ne vient pas naturellement, cela prend du temps et de la pratique. Expérimentez différentes stratégies, faites des erreurs, essayez en d'autres, jusqu'à trouver celles qui vous correspondent. 

Et vous, avez-vous des trucs pour passer moins de temps en ligne?

Marjorie

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux pour encore plus d'inspiration :