Un Soupçon de Rose | Inspiration minimaliste et style de vie

26.4.16

Comment cohabiter avec des points de vue différents | Minimalisme et Zéro Déchet

Comment cohabiter avec des points de vue différents | Minimalisme et Zéro Déchet | Un Soupçon de Rose Comment cohabiter avec des points de vue différents | Minimalisme et Zéro Déchet | Un Soupçon de Rose | Dans cet article je vous donne quelques trucs pour mieux comprendre les points de vus différents et ainsi cohabiter avec.

Quand on change de mode de vie, l'envie est forte de le crier sur tous les toits et de montrer au monde à quel point vous êtes heureux dans ce nouveau style de vie. C'est important de montrer aux gens les différentes alternatives, mais il y a une grosse différence entre montrer et juger. Je parle ici en connaissance de cause, depuis que j'ai décidé de mener une vie minimaliste et plus durable, j'ai du mal à ne pas juger ceux qui n'ont pas eux aussi ce style de vie, mais je travaille là-dessus.


1. DONNEZ L'EXEMPLE

Il ne faut pas oublier que tout le monde n'a pas la même éducation. Par éducation je pense oui à l'éducation scolaire, mais pas seulement. Même si le minimalisme est un style de vie de plus en populaire, il y a encore beaucoup de personnes qui n'en ont jamais entendu parler et qui ont vécu toute leur vie dans une société de surconsommation. Même chose pour le développement durable, beaucoup de personnes ne savent pas quoi faire pour réduire leur impact sur l'environnement. On peut expliquer aux gens pourquoi on fait des changements dans notre style de vie, pourquoi on décide de ne plus autant consommer, pourquoi on décide de ne manger que des aliments biologiques ou pourquoi on décide de porter une si grande importance aux matériaux utilises pour construire notre maison, mais parfois ils ne comprendront pas. Ce n'est qu'une fois qu'ils verront les impacts et les avantages de ce mode de vie, qu'ils envisageront eux aussi de faire des changements dans leur propre style de vie.

2. NE FORCEZ PAS LA MAIN

Ce point-là est super important. Quand on pense aux écologistes et environnementalistes, on pense tout de suite à des grano qui utilisent des toilettes sèches et s'enchaînent aux arbres (j'exagère un peu), on pense à des végétariens qui sont intolérants et qui insultent ceux qui ne le sont pas. Oui je suis une environementaliste, oui j'aime la planète, et oui j'aimerai un jour être végétarienne, mais je suis contre l'intolérance. Pour moi, l'intolérance ne mène à rien. En fait, c'est faux, l'intolérance ne mène pas à rien, l'intolérance mène aux conflits. Quand on juge quelqu'un parce qu'il n'est pas végétarien, on créer un conflit. Conflit qui aurait pu être évité si on avait discuté des raisons qui ont poussé à devenir végétariens et qu'on avait démontré les différents avantages de ce style de vie. Il en est de même avec tout selon moi.

3. NE LAISSEZ PAS LES POSSESSIONS VOUS SÉPARER

Souvenez-vous, le but du voyage vers le minimalisme est de vivre une vie plus simple, de se détacher des ses possessions, alors ne laisser pas ces mêmes possessions vous séparer de vos être chers. Cohabiter avec une personne qui n'a pas la même vision que vous peut être très difficile, si vous n'êtes pas de même avis que votre conjoint, sachez faire des concessions.

4. RESTEZ OUVERT D'ESPRIT

Chacun a ses propres raisons de devenir minimaliste, au même titre que chacun a ses propres raisons d'accumuler des objets. Quand on décide de changer son mode de vie et que l'on cohabite avec quelqu'un qui ne veut absolument pas se séparer de ses possessions, gardez à l'esprit que ses raisons peuvent être plus profondes. Cela peut être lié à un problème de confiance en soi, ou encore à une enfance difficile, etc. Dans tous les cas, ne forcez pas la main, restez ouvert d'esprit et offrez tous le support et l'aide nécessaire à la personne en question.

5. SOYEZ PATIENT

Nous n'avons pas tous le même rythme, certains se lancent tête baissée dans leurs projets, et d'autres aiment prendre leur temps. Il en va de même avec n'importe quelle décision. Personnellement, j'aime me lancer à fond dans un projet, et il a été de même quand j'ai décidé de mener une vie plus minimaliste et durable, j'ai tout de suite fait le tri dans mes objets, dans ma garde-robe, j'ai arrêté instantanémen et d'acheter des objets dont je n'avais plus besoin, et j'ai tout de suite porté plus d'importance à la provenance de mes aliments. Mais certaines personnes vont vouloir y aller progressivement, et il ne faut pas les en blâmer. Chaque personne est différente et si on les brusque, l'effet peut être contraire à celui escompter.

Et vous, avez vous des trucs pour mieux cohabiter avec des points de vue différents?

Marjorie

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux pour encore plus d'inspiration :